Un séminaire et 2 semaines de vacances forcées

Publié le par Aurélie

Que de choses à raconter après plus de trois semaines sans donner de nouvelles. Donc après une semaine à Prespa durant laquelle on m’a appris que je serai en vacances obligatoire pendant deux semaines une fois mon séminaire à Athènes passé. Voila donc pourquoi se sont passé trois semaines sans que je travail sur mon projet. Du 15 au 20 décembre je me suis donc rendu à Athènes en plein durant les manifestations. Les formateurs avaient peur qu’ils nous arrive quelque chose alors nous ont demandé de ne pas sortir de l’hôtel mais bien sur personne n’a obéit… Ça à été vraiment intéressant de pouvoir discuter avec des jeunes grecs des événements et aussi de voir comment les gens vivent dans cette ambiance très tendue…d’un coup tu te promènes dans la rue et tu vois un groupe de jeunes avec des cagoules ou  des casques de motos armés de battes et cocktail Molotov alors tu change de rue et là la vie continue les gens font leur shopping…Mais on ressent bien une ambiance tendue ne serais ce que par l’omniprésence de la police en très grand nombre… cela nous a conduit à de longues conversations entre volontaires et avec des grecs. J’ai aussi rencontré beaucoup de volontaires qui ont des projets partout en Grèce. J’ai retrouvée Greg et Colline deux Français avec qui j’ai fait mon séminaire de départ. Bref une semaine de fête de nouvelles connaissances, de jeux à la con dans un hôtel 5 étoiles (Après ils nous disent qu’ils ont pas sous !!!).

Après cette semaine durant laquelle je ne me suis pas reposé je suis retourné a Prespa pour passer une nuit et repartir des le lendemain matin en Macédoine (Fyrom) le pays, avec trois autres volontaires français de mon association… Je n’ai pas trop envie de raconter ce voyage en détail car cela serait trop long mais ce pays est bien beau…avis aux amateurs de montagnes. Après deux jours dans la capitale, Skopje, nous avons passé noël dans un pays qui ne le fête que le 7 janvier à cause du calendrier orthodoxe alors on a passé la soirée au restaurant puis dans quelques bars. Ça n’était pas vraiment un noël ordinaire mais on a quand même fait la fête… Nous avons ensuite été vers Prilep ou nous avons grimpé une montagne en haut de laquelle il y a un monastère ou nous avons passé la nuit. Dès notre arrivée ils s’est mis à neiger jusqu’au lendemain matin où nous avons réfléchis à deux fois avant de se lancer dans la descente mais après 4h de descente et des 20aines de chutes à ne plus en pouvoir nous avons réussi à descendre. Ensuite nous nous sommes diriger sur Ohrid une ville sur les bord du troisième lac de Prespa qui ne se trouve lui pas en Grèce. Très belle ville.

C’est là que je me suis séparé du groupe pour aller à Thessalonique et rejoindre deux amis volontaires et se rendre ensemble a Athènes en Stop à vitesse grand V 4h pour parcourir ce qu’on met 8h en bus…Vive les 206 sport… Athè
nes se décrit par encore plein de rencontres de nouveaux volontaires et 5 jours de fête sans trop de trêve… 15 dans un appart. Retour un peu dure avec ma colloque autrichienne Sarah, nous avons pris un train a minuit car tous les autres étaient pleins cause de fin de vacances. Après avoir passer 6h30 horribles dans un compartiment où le chauffage était bloquer a au moins 30°C et des fenêtres qu’on ne peu pas ouvrir nous avons pris un second train pour arriver a Florina puis un Taxi pour venir dans notre cher village… Le tout avec de la fièvre et une bonne grippe… Enfin ça fait du bien de rentrer chez soi d’allumer le poil a fond et d’avoir un bon lit après ces 3 semaines non stop. J’ai enfin vue ma coordinatrice après l’avoir croisé 2 fois.



Ça y est le projet va enfin commencer…

Publié dans Grèce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Des vacances forcées !?! Beurk... Profite bien du temps de travail, tu l'as bien mérité !!!Bonne continuation et bisous de Belgique !Greg, Isa et Luka
Répondre