Une entorse à Prespa c'est pas le pied

Publié le par Aurélie

Ce weekend nous avons accueilli les leader de chaque pays qui participerons à notre échange au mois de juillet. Ce fut un weekend très intéressant avec des gens plus expérimentés que nous avec qui on a beaucoup discuter et mieux définit le projet. Bref un weekend intéressant mais fatiguant. Dimanche soir nous avons invité tout les participants à manger un barbecue dans une des maison de volontaires. J'ai du attendre que les derniers veuillent rentrer pour les raccompagner à leur hôtel. Et c'est à ce moment que la catastrophe est arrivé: A un endroit sur le chemin du retour nous devons descendre quelques marches en mauvais état, je n'ai pas fait attention et crac une entorse. Je suis aller me coucher en mettant de la glace et en espérant que dans la nuit un miracle allait se produire et que je pourrai de nouveau gambader mais le miracle n'a pas eu lieu. Il faut savoir qu'ici nous faisons tout à pied ou en stop mais il arrive qu'il n'y ai pas de voiture passant par la. Notez aussi que notre plus grosse activité quand on ne travail pas c'est d'aller se balader. Bref avoir une entorse signifie que je ne quasiment rien faire de mes journées à part bouquiner et boire du thé. Lundi j'ai donc appeler Mathilde ma coordinatrice pour lui apprendre la nouvelle, elle se trouvait a Florina et me proposa d'attendre qu'elle rentre pour voir ce qu'on fait. Finalement Roundos notre voisin allant a Florina me proposa de me pauser à l'hopital. Bref j'ai fini par aller à l'hopital où Mathilde m'a rejoint. Plus jamais l'hopital à Florina. Je suis arrivé dans une salle d'observation il y avait 4internes et un médecin. Le médecin m'a dit que je n'ai rien mais qu'il fait très chaud alors que je devrai porter des shorts et des jupes plutôt que des pantalons...Mais nous allons quand même faire une radio, après une heure et demi d'attente on nous dit que la machine est cassée et qu'il faut attendre le technicien. Sachant très bien que j'avais rien de cassé on a laissé tombé et on est allé voir un autre médecin qui m'a mis un bandage (plus a l'arrache c'est pas possible) que j'ai du remettre moi même une fois chez moi. Bref j'ai appeler ma maman qu'elle m'envoie mon atèle et du ketum. Comme elle dit: "Tu as une super assurance mais tu peux pas t'en servir..."

Bref rien de cassé dans deux ou trois semaines tout sera rentré dans l'ordre et je pourrai partir en vacances avant un été rempli de projets et de travail. Je vais donc partir pour deux semaines. Je vais tout d'abord aller à Dadia voir des amis volontaires qui étaient venu pour pâques puis direction Volos pour un weekend chez d'autres amis volontaires. La deuxième semaine je prend le train pour la serbie pour passer une semaine avec ma copine Anne-Paule qui fait son SVE à Novi Sad ça va faire du bien de se retrouver entre copines et de découvrir un nouveau pays de Balkans.  J'ai vraiment hâte...  Même si la vie est bien plus facile maintenant ça y est l'été est enfin là (depuis une semaine), on pense à enlever quelques couvertures de nos lits... On y croyait plus.

Publié dans Grèce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Oh M...E !!!! Si tu veux continuer à bouger & si tu peux te procurer de l'élastoplaste .....une technique de strapping simple et efficace à réaliser (pour ma part , une des rares choses utiles apprises lors de mon service national !!!!!) http://www.linternaute.com/sport/pratique/reportage/strapping/1.shtml.....ou bien sinon immobilisation générale sur un transat en position semi allongée pour profiter du Soleil printanier  ....BizéhabientÔÔ !
Répondre